Psyllium

Les graines de psyllium, noires, brunes ou blondes selon les espèces, sont minuscules (1 000 graines pèsent moins de 2 g) d'où leur nom issu du mot grec psyllia, qui signifie puce. Le psyllium est principalement cultivé en Inde, mais aussi dans plusieurs pays d'Europe et de l'ex-Union soviétique, ainsi qu'au Pakistan.

Plus de 10 siècles avant J....

Les graines de psyllium, noires, brunes ou blondes selon les espèces, sont minuscules (1 000 graines pèsent moins de 2 g) d'où leur nom issu du mot grec psyllia, qui signifie puce. Le psyllium est principalement cultivé en Inde, mais aussi dans plusieurs pays d'Europe et de l'ex-Union soviétique, ainsi qu'au Pakistan.

Plus de 10 siècles avant J.-C., les médecins égyptiens employaient déjà le psyllium comme laxatif et pour traiter les inflammations des voies urinaires. Il est également connu depuis des siècles en Europe, en Asie et en Afrique du Nord. En Inde et en Chine, le psyllium était traditionnellement employé pour traiter la diarrhée, les hémorroïdes et l'hypertension.

Constipation :

Le psyllium est un laxatif de lest. Les substances mucilagineuses qu’il contient absorbent l’eau des aliments. Dans les intestins, elles forment alors un « gel » qui augmente le poids des selles, améliore leur consistance et accélère leur transit. Le psyllium est très utilisé pour combattre la constipation, en particulier lorsqu’elle est chronique. Comparé aux autres laxatifs de lest, le psyllium se révèle plus efficace que le polycarbophile de calcium, la méthylcellulose ou le son de blé. Il provoque aussi moins de ballonnements et de flatulences que les autres fibres végétales2. Cependant, selon les spécialistes en gastroentérologie, son efficacité reste modérée.

Moins puissant que les stimulants comme le séné ou le bisacodyl, le psyllium offre l’avantage d’être mieux toléré et de ne pas entraîner leurs effets indésirables. Par ailleurs, bien que modérés, ses effets seraient aussi importants, voire plus, que les laxatifs émollients (docusate de sodium ou de calcium). Seuls certains laxatifs osmotiques (lactulose, polyéthylène glycol) et des médicaments de synthèse ont été jugés plus efficaces.

Chez les patients atteints de maladies neurologiques, qui ont un risque plus élevé de souffrir de constipation, les résultats obtenus avec le psyllium sont encourageants, mais pas encore assez concluants pour suggérer un protocole de traitement.

Hypercholestérolémie :

La prise quotidienne de suppléments de psyllium contribue à diminuer le taux de cholestérol et de triglycérides des personnes sujettes à l’hypercholestérolémie légère ou modérée. La réduction du cholestérol total et du « mauvais » cholestérol (LDL) s’observerait à partir de 5 g de psyllium par jour et augmenterait avec la dose. Le suivi simultané d’un régime faible en gras, s’il n’est pas indispensable, augmente l’efficacité des suppléments. Par ailleurs, l’effet du psyllium s’exerce même chez les personnes qui contrôlent leur hypercholestérolémie avec des médicaments à base de statines (lovastatin, simvastatine, atorvastatine)

Détails

Psyllium  Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Informations

Nouveaux produits

  • OTIUMEX
    OTIUMEX

    Complément alimentaire à base de Lactium et de Bisglycinate de...

    18,86€
  • L-HYPNO
    L-HYPNO

    L-Hypno® est un complément alimentaire à base de mélatonine et de...

    18,67€
  • L-INSTINA
    L-INSTINA

    Complément alimentaire à base de Lactoferrine et de probiotiques....

    27,11€
  • L-VAG
    L-VAG

    Complément alimentaire à base de Lactoferrine et de probiotiques. L-Vag...

    27,11€